A l’issue d’une opération d’envergure rondement menée dans la région de la Marahoué, la Brigade de Répression des Infractions au Code Minier (BRICM), entité mise en place par le M. Jean Claude Kouassi, Ministre des Mines et de la Géologie, pour combattre activement l’orpaillage clandestin, a réalisé d’importantes saisies de matériels, portant ainsi un coup dur aux orpailleurs opérant dans zone. Ce sont au total 25 sites qui ont été visités par les éléments déterminés de la Brigade, dont l’action sur le terrain a permis de réaliser le bilan suivant :
– 35 poclins vus
– 20 poclins en état
– 20 poclins sasis et transportés à bouaflé au TP
– 1 chargeuse saisie et transporté à Bouaflé au TP
– 1 chinois interpellé à Kouassi périta, puis auditionné.
– 4 personnes auditionnées à Patrizia dont le chef du village,
le président des jeunes, le président de mutuelle et l’intermédiaire entre le village et les chinois
– 1 domicile des chinois perquisitionné à Patrizia
– 1 base vie perquisitionné à Yoho
– 2 personnes interpellées à Zoukoussou et déféré devant le Parquet.
Ce n’est pas tout. Une perquisition au domicile des orpailleurs clandestins chinois dans le village de Patizia II, a permis à la Brigade de mettre la main sur un véhicule, 76 cartouches de calibre 12, et 4 paquets de baguettes de soudure. Par ailleurs, des perquisitions dans les villages de Yoho, Zagota et Ouanzanou, ont permis la saisie de 2 fûts de carburant de 950 L, 2 motopompes, ainsi que plusieurs autres effets et matériels utilisés sur la base-vie des orpailleurs clandestins.