Le Ministre des Mines et de la Géologie, M. Jean Claude Kouassi, a procédé, le vendredi 11 décembre 2020, à Abidjan, au lancement des activités du club « He for She » du secteur des mines de Côte d’Ivoire. La cérémonie a enregistré la présence du plusieurs membres du Gouvernement, notamment la Ministre Myss Belmonde Dogo, en charge de l’autonomisation de la femme. Ont également pris part à la rencontre, des membres des représentations diplomatiques accréditées en Côte d’Ivoire, ainsi que Mme Christine Logbo Kossi, présidente du réseau des femmes du secteur minier de Côte d’Ivoire, et Mme N’GABALA-SODONON Antonia, Représentante de l’Agence Onu-Femmes.

Pascal BERNASCONI, Vice-Président Exécutif en charge des Affaires Publiques, de la RSE et de la Sécurité d’Endeavour Mining, a été désigné premier président de l’association « HeForShe » Mines Côte d’Ivoire, pour un mandat de trois ans. En réaction à sa nomination, il s’est engagé à œuvrer résolument pour la promotion et l’émancipation des femmes dans le secteur minier.

En sa qualité de président d’honneur, le Ministre Jean Claude Kouassi s’est, pour sa part, réjoui de la création et de la mise en place du club « He for She » du secteur des mines de Côte d’Ivoire. Un souhait qu’il avait formulé il y a plus d’un an, à l’effet de voir les hommes du secteur minier ivoirien s’impliquer davantage dans la lutte pour l’égalité des sexes, et l’application des principes d’équité et de promotion des femmes. « Nous avons choisi, au niveau du Ministère des Mines et de la Géologie, d’amplifier la contribution des femmes au secteur minier et de promouvoir plus d’emplois et plus de droits pour les femmes à travers les projets clés », a indiqué le Ministre des Mines et de la Géologie, tout en relevant les objectifs des projets évoqués, à savoir, soutenir la formation des femmes et améliorer leur employabilité grâce à l’action du Comité de Gestion du fonds de formation minière, et encourager et promouvoir la diversification dans les choix de carrière des femmes afin d’augmenter le nombre des étudiantes dans les formations universitaires et professionnelles. Ces projets visent, par ailleurs, à favoriser l’accès des diplômées à un premier emploi dans l’industrie minière et faciliter l’embauche des travailleuses dans les milieux majoritairement masculins, tout en veillant au renforcement de l’intégration et du maintien des travailleuses en emploi, par la transformation des politiques et des pratiques au sein des équipes de travail afin qu’elles soient plus inclusives.

Faut-il le rappeler, l’initiative HeForShe, « Lui pour elle », est un mouvement de solidarité Mondial des Nations-Unies (ONU-Femmes) pour l’égalité des genres. Lancé le 20 Septembre 2014 à New York, le mouvement HeForShe a pour objectifs de faire participer les hommes à la lutte contre les inégalités liées au genre, de développer les principes de l’équité et de créer les conditions favorables à la promotion des femmes. L’association HeForShe Mines Côte d’Ivoire a pour but d’améliorer la situation des femmes travaillant dans le secteur minier ivoirien en participant activement à la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes travaillant dans ce secteur, à la lutte contre les discriminations et le harcèlement sous toutes ses formes. Ce, dans l’optique de la réalisation effective de l’égalité des droits et des chances entre les femmes et les hommes dans le secteur minier.