Dans le cadre de l’adoption du budget 2021 de son département ministériel, le Ministre des Mines et de la Géologie, M. Jean Claude Kouassi, était face au Sénat le samedi 12 décembre 2020. A l’issue de son exposé, le budget-programme de l’exercice 2021 du Ministère des Mines et de la Géologie, établi à 4.415.181.061 F CFA, a été adopté par les sénateurs.

Ce budget est en hausse de 579 741 565 F CFA par rapport à celui de 2020 qui s’élevait à 3 835 439 496 F CFA, soit une hausse de 15,11%. Reparti entre deux programmes (1. Administration Générale ; 2. Développement des Mines et de la Géologie), le budget consacre 21% à l’investissement pour la construction du laboratoire d’analyses géologiques, et l’assainissement de l’exploitation minière à travers la mise en œuvre du Programme national de rationalisation de l’orpaillage (PNRO), avec en ligne de mire le déguerpissement des orpailleurs clandestins et l’encadrement des artisans miniers.

L’adoption par le Parlement de ce budget permettra au Ministère des Mines et de la Géologie de poursuivre la dynamique de performances sur la période 2021-2023, avec pour objectifs :

  • d’améliorer le cadre juridique, et institutionnel du secteur minier, à travers la révision du Code minier et l’adoption des textes applicables au secteur des mines et de la géologie ;
  • d’assurer une gestion efficiente des ressources humaines, financières et matérielles ;
  • de moderniser le fonctionnement et le suivi-évaluation des services au moyen de la modernisation du cadastre minier et de la dématérialisation des procédures;
  • de renforcer le contrôle de l’application de la législation ;
  • de mieux gérer les informations géologiques et minières, à travers la réalisation de l’infrastructure géologique et du système d’informations géophysiques et la construction du laboratoire national d‘analyses minérales ;
  • d’assainir l’exploitation minière et des carrières grâce à la poursuite du démantèlement des sites illicites et la formation des artisans miniers dans les chantiers-écoles.