Dans le cadre de la guerre sans merci qu’elle mène contre l’orpaillage clandestin, la Brigade de Répression des Infractions au Code Minier (BRICM) a déployé, cette semaine, deux équipes d’intervention dans les régions de la Mé et de l’Indénié Djuablin. Les raids menés ont été couronnés de résultats probants, tant en terme de destruction de matériels que de localités traitées.
Ainsi, dans la région de la Mé, le bilan s’établit comme suit :
5 localités visitées ( Nyan, Fiassé, Djangobo, Abradine 1, Abradine 2), et 10 sites traités. 3 endommagés ainsi que 5 personnes interpellées, dont 1 de nationalité chinoise.
Quant à la région de l’Indénié Djuablin, le bilan est le suivant :
3 localités visités (EHUASSO,BEBOU,APROMPROM) pour 6 sites traités, et 5 pelleteuses endommagées.
Ce bilan, qui n’est que provisoire, augure qu’à l’issue de l’opération, les régions en traitement, et en particulier leurs populations, pourront pousser un grand ouf de soulagement.